Les Écoles des droits de l’enfant s’inspirent mutuellement lors d’une journée d’échange

Pour la troisième année consécutive, les Écoles des droits se sont retrouvées pour une journée d’échange à Bruxelles. Au programme: une formation sur le développement durable, un échange interactif de bonnes pratiques et tables rondes sur l’avenir des Écoles des droits de l’enfant. Un marché des idées et une réception ont clôturé cette journée dans une ambiance festive.

Les écoles participantes venaient de Mouscron et Houthalen et se sont rendues au Munpunt à Bruxelles pour participer à la journée d’échange. Cette journée est organisée une fois par ans par les partenaires des Écoles des droits de l’enfant afin de réunir les écoles labellisées. Les écoles et les partenaires ont ainsi l’occasion d’échanger leurs expériences et pratiques et de découvrir de nouvelles méthodes de travail. C’est là une excellente façon d’instaurer une culture des droits de l’enfant dans les écoles. Petite nouveauté cette année: l’échange a eu lieu pour la première fois entre des écoles francophones et flamandes.

Les droits de l’enfant et le développement durable

“J’ai appris qu’il est possible de réaliser beaucoup de choses avec peu de moyens et que les droits de l’enfant nous permettent de contribuer aux Objectifs de développement durable. C’était une journée très enrichissante!”, raconte un des enseignants.

La journée a commencé par une formation sur les ODD, les 17 Objectifs de développement durable des Nations Unies. Grâce à deux méthodes de travail, les participants ont appris que les ODD n’étaient pas du tout des objectifs abstraits et irréalisables. Au contraire, une école qui respecte les droits de l’enfant travaille en même temps à la réalisation des objectifs de développement. Une bonne manière de faire d’une pierre deux coups! Les méthodes employées ont aussi mené à des sujets de discussion intéressants comme la séparation des toilettes (m/f/x ou totalement unisexes?) ou la façon de réagir face aux parents qui interdisent leurs enfants de participer aux activités scolaires.

L’échange au cœur de notre approche

« La collaboration avec les ensignants francophones était extrêmement intéressante, c’est la première fois que nous avons pu échanger avec des écoles de l’autre côté de la frontière linguistique », d’après une participante.

L’après-midi, les écoles ont présenté les activités ou pratiques qu’elles entreprennent en tant qu’Écoles des droits de l’enfant. Ce moment a mis en évidence d’excellentes idées qui ont inspiré les participants. Ensuite, ils ont réfléchi et discuté sur l’avenir des Écoles des droits de l’enfant et de cette journée d’échange.

Inspirés par ces discussions, les participants ont continué à échanger lors de la réception au cours de laquelle les organisations partenaires ont présenté du nouveau matériel pédagogique. Mission réussie!

Vous voulez aussi devenir une École des droits de l’enfant ou recevoir plus d’informations? N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse magali.lowies@planbelgique.be ou au 02 504 60 14.

Les enseignants dessinent ensemble leur école idéale
Brainstorming sur les droits de l'enfant

Newsletter

La newsletter des Ecoles des droits de l'enfant vous informe sur nos actions et matériels éducatifs. C'est rapide, gratuit et facile!